Acheter une moto d’occasion : voici les étapes à suivre

La moto est un moyen de déplacement plus pratique que les voitures. À défaut d’en acheter une neuve, vous pouvez faire un achat d’une moto d’occasion. Néanmoins, ce type d’achat a toujours été un acte délicat. On ne cesse donc pas de se demander si on a pris toutes les dispositions inhérentes à l’achat de cet engin. Si vous avez le projet d’acheter une moto d’occasion, voici les étapes obligatoires à suivre.

Déterminer le type de moto dont vous avez besoin

La première chose à faire quand vous décidez d’acheter une moto d’occasion c’est de définir vos besoins. Pour ce faire, vous devez répondre à une question précise : à quoi me servira cette moto ? Aussi, vous devez prévoir un budget d’achat. À cet effet, Rentugo.com permet le financement de tout type de véhicule. Ces deux paramètres vous aident à identifier les critères de la moto d’occasion qu’il vous faut.

Auprès de qui acheter sa moto d’occasion ?

Pour acheter une moto d’occasion, vous avez le choix entre un concessionnaire ou un particulier. Chacune de ces deux possibilités présente aussi bien des avantages que des inconvénients.

L’achat chez un concessionnaire de moto

Cette option est plus recommandée car elle permet de bénéficier d’une garantie allant jusqu’à 3 mois. Cependant, il est capital de demander au concessionnaire la liste des pannes qui sont couvertes par la garantie. Veillez à ce qu’elles soient toutes mentionnées sur la facture. L’inconvénient est que l’achat d’une moto d’occasion chez le concessionnaire est plus onéreux.

L’achat chez un particulier

Généralement, le particulier vend sa moto à un prix nettement plus abordable qu’un concessionnaire. Mais, vous ne bénéficiez d’aucune garantie. Si vous décidez d’acheter auprès d’un particulier, il est important d’amener la moto chez un vendeur reconnu pour une inspection générale. Il est aussi plus simple de réaliser des économies sur cet achat.

Les documents indispensables pour l’achat de sa moto d’occasion

Lors de l’achat de la moto d’occasion, vous devez veiller à prendre obligatoirement trois documents chez le vendeur.

  • Le certificat d’immatriculation de la moto (anciennement carte grise) : lors de l’achat, vous devez le barrer de deux traits en diagonale et y inscrire la mention « vendue le …». Après l’achat, vous avez un délai d’un mois pour établir un nouveau certificat d’immatriculation.
  • Le certificat de situation administrative : c’est un document qui atteste que la moto n’est pas volée et qu’elle n’est pas mise en gage auprès d’un organisme.
  • Le certificat de cession : il fait état de toutes les spécificités de la moto, le kilométrage au compteur ainsi que la date de la vente.

Il est également important et bénéfique pour l’acheteur de choisir la bonne assurance pour sa moto d’occasion. Cela permet de bénéficier de la meilleure couverture en cas de sinistres.

Que dois-je contrôler sur la moto ?

À cette dernière étape, vous devez vous assurer que la moto est en bon état. Pour ce faire, munissez-vous de quelques outils pour vérifier certains points.

  • L’état de la chaîne de transmission et celui du pignon : le mouvement de haut en bas de la transmission doit être approximativement de 8,5 cm. Les dents du pignon doivent être exemptées de toutes traces de dégradation ou d’usure.
  • L’état de la bande de roulement des pneus.
  • L’état de l’embrayage, des freins, du pot d’échappement, de la fourche, des jantes, des rayons, du réservoir.

Il est également indispensable de réaliser un test sur la route. Pour cela, vous devez prendre les équipements moto et conduire la moto sur une route que vous maîtrisez. Lors du test, soyez attentif aux bruits, grincements, cliquetis ou vibrations inhabituels.

Click Here to Leave a Comment Below